Présentation

La maison d'édition

Accès libre aux ouvrages

Les ouvrages

Les auteurs

Essais

Nouvelles

Reportages

Romans

Polar

Poésie

BD

Théâtre

Archives de la newsletter

 


La valse des matadors est la première pièce de Natalia Fintzel-Romanova.

Au sein d’une troupe de bras cassés, il y a la metteure en scène (un peu débordée), la jeune première (ambitieuse et sollicitée), une actrice comique (qui ne fait rire qu’elle), une diva aux méthodes de travail pleines de panache, et Frédéric, un comédien scrupuleux à cheval sur les principes. Ensemble, ils préparent un spectacle. Mais à coup sûr, en comparaison de la pièce fadasse et réchauffée qu’ils comptent jouer devant le public, les trames qu’ils tissent dans l’intimité des coulisses sont indubitablement plus colorées.

Retrouvez La valse des matadors en écoute libre que Littératureaudio.com.

 



ISBN : 978-2-919265-07-7, mai 2011
80 pages (papier bouffant 90 g)
14,5 × 21 cm
12 euros.

 

 

Distribution

 

La metteure en scène : 50-55 ans maxi. Intellectuelle plutôt sèche à tendances maniaco-dépressives, assez masculine, pas toujours très commode, veut faire de l’Art et non pas du théâtre pour le tout-venant.

Hélène Capoulle, dite Viviane Deltheil, la diva : 50-55 ans. Ex-sociétaire de la Comédie française. Dans le genre « grande dame » hautaine et froide. Considère que tout lui est dû. Cache ses faiblesses, ses failles derrière cynisme et mépris.

Léa, la comique : 45-55 ans. Comédienne, auteure, metteure en scène. Tempérament frondeur. Ne mâche pas ses mots. N’a de comptes à rendre à personne et mène sa barque comme elle l’entend.

Frédéric, le comédien : 45-55 ans. « Artiste-fonctionnaire » par excellence. Vient à l’heure, fait ce qu’on lui dit, repart à l’heure. Caractère doux, rassurant. Il entretient un lien particulier avec la diva et la comique.

La jeune première : 20-25 ans. Genre fleur bleue, assez soumise, caractère a priori assez effacé. Observatrice. Sort d’une école d’acteurs. Très formatée. Future diva.

 

Le décor

 

Un décor simple. Une table au centre, derrière laquelle est assis un homme, le comédien. Il semble absorbé par des calculs qui le font naviguer entre feuilles de papier éparpillées et calculatrice. Face à lui, une femme, la metteure en scène, qui marche de long en large tout en parlant dans un téléphone...

 

 

 

 



 

 

Dernière modification : 18/04/2017 09h54
Page lue 627 fois

 
Achats en ligne

Achats en ligne

[via Paypal]