Présentation

La maison d'édition

Accès libre aux ouvrages

Les ouvrages

Les auteurs

Essais

Nouvelles

Reportages

Romans

Polar

Poésie

BD

Théâtre

Archives de la newsletter

 

 

 

Les Golinouilles - De l'autre côté de la Ville Rouge de Christine Claude est un roman dont l'histoire se déroule dans un pays qui ressemble au Maroc et dans une ville qui ressemble à Marrakech. Là, dans cette ville qui ne ressemble donc à aucune autre, oncle Omar fait une rencontre qui bouleverse son existence. Puisqu'il tombe nez à nez avec les Golinouilles, petits êtres minuscules, d'ordinaire invisibles au commun des mortels, mais néanmoins toujours présents, cachés dans l'ombre des vieilles pierres, et surveillant et étudiant nos moindres faits et gestes. Car le Golinouille a le goût de l'étude et les humains représentent un sujet d'étude inépuisable.

 

 


ISBN : 978-2-919265-27-5 - Juillet 2012 - 164 pages - 21 × 14,5 cm (format à l'italienne) - Illustrations de Srï - 15 €


EXTRAIT - Page 11


« Malgré les ronflements tonitruants, Omar, à son échelle, ne pouvait pas détecter le bruit sourd depuis le fond de son cartable, ni se douter de la présence de ces drôles de créatures. La partie de cartes endiablée des vieux messieurs tirait à sa fin. Omar décida de rentrer chez lui, avant que le sommeil ne l’envahisse. Il avait une quinzaine de kilomètres à parcourir à vélo. Il commençait à bâiller, l’heure était raisonnable.

De retour à sa maison, cabane nichée au pied des montagnes, entre les oliviers et les figuiers de Barbarie, il s’apprêtait à se coucher dans sa chambre aux étoiles. Il avait percé un trou dans le haut de la porte de son unique chambre, et installé sa paillasse juste en face, de manière à s’endormir devant les sommets de l’Atlas et la voûte étoilée qu’il commençait à connaître parfaitement.

Il décida de ranger les restes de son frugal pique-nique et de préparer son cartable pour le lendemain. C’est alors qu’au moment de l’ouvrir, il entendit un doux ronronnement. Homme attentif et scrupuleux, il y regarda à deux fois, prit sa lampe de poche,sa loupe, car il n’y voyait que d’un œil, c’est-à-dire pas grand-chose, et il crut voir d’étranges petite choses vivantes. Délicatement, il les attrapa du bout des doigts.

Il fut stupéfait, intimidé, et quand même un peu abasourdi. »


à suivre…

 

Le livre I Les Golinouilles - De l'autre côté de la Ville Rouge vous a plu ?

Retrouvez les Golinouilles dans le livre II Les Golinouilles - Le jardinier d'Al Bahja :

 

 

 

 

 

 

Dernière modification : 19/04/2017 19h46
Page lue 827 fois

 
Achats en ligne

Achats en ligne

[via Paypal]